Applique ces 3 règles et regarde ta vie basculer !

Règle numéro 1 : Faites le bien autour de vous

Dans le dernier livre que j’ai lu, une citation m’a marqué : « Lire des livres sur la vie des gens, c’est comme absorber toute leur vie en quelques centaines de pages ». Absorber la vie des autres, c’est s’imprégner de leurs erreurs, de leurs apprentissages, de leurs succès, de leurs échecs, mais également de leurs expériences. Alors pourquoi ne pas essayer d’absorber des règles d’or enseignées par nos aînés qui sont déjà passés par là ? Si vous ne lisez pas Naval Ravikant, laissez-moi vous dire ceci : lisez ce que vous aimez jusqu’à ce que vous aimez lire. Et si vous n’êtes pas le plus grand lecteur, cette vidéo est faite pour vous.

Beaucoup trop de gens traversent leur existence sans l’avoir vécu pleinement. On passe son temps à se demander ce que vont penser les autres si on fait ceci ou ça. On se demande ce que vont penser nos parents, nos proches, nos amis. Et finalement, qu’est-ce que vont penser les autres si on veut vivre notre vie de rêve ? Pourtant, durant l’enfance, des rêves, on en a plein. On n’a pas d’idées reçues, on n’a pas de barrières mentales, on vit vraiment la vie qu’on a envie de mener. Plus rapidement, on commence à conscientiser le regard des autres et le cycle infernal débute. Je vois beaucoup trop de gens qui vivent la vie que les autres veulent qu’ils vivent. Tout ça pour se conformer aux attentes extérieures. Mais ça, c’est non. On finit tous au même endroit, et la pire chose serait d’avoir trop de regrets à la fin de notre vie.

Lou Holtz, une légende américaine, dit qu’il nous suffit de quatre éléments dans notre vie. Lou Holtz est devenu une star américaine puis internationale suite à un parcours de vie époustouflant. Né de parents immigrés qui ont quitté l’Allemagne et Tchernobyl en Ukraine, il va passer sa vie aux États-Unis. Passionné de football américain, il deviendra entraîneur et analyste après avoir été joueur. Il est surtout connu pour être un entraîneur exceptionnel, celui qui a mené le plus grand nombre d’équipes au plus grand nombre de victoires et au plus grand nombre de phases finales dans son sport. Il s’est construit une réputation de maître des hommes, de savoir transcender les esprits, de les souder pour pouvoir accomplir des choses impossibles. Il a donné des conférences dans le monde entier et s’est vu remettre la médaille présidentielle des États-Unis en 2015.

Lou Holtz dit que dans la vie, tu as besoin de quatre choses simples, mais s’il t’en manque une, tu vas sentir un gros manque :

1.  Quelque chose à faire
2.  Quelqu’un à aimer
3.  Croire en quelque chose
4.  Un but à atteindre

Qu’est-ce que tu veux faire demain, dans une semaine, dans 6 mois, dans 1 an, dans 5 ans ? Quels sont tes rêves dans la vie ? Qu’est-ce qui vient te motiver au quotidien ? Ce dernier point me tient particulièrement à cœur car depuis tout petit, j’ai toujours été animé par des objectifs, des rêves, de l’ambition. Et je pensais vraiment que c’était inné chez tout le monde. Mais en grandissant, je vois de plus en plus de personnes qui ne sont pas capables de me citer des passions, des envies, des rêves dans leur vie. Sans rêve, sans objectif, c’est impossible de mesurer une progression pour atteindre son but. Et il y a un dicton qui dit : « Vous progressez ou vous mourrez ». Un animal grandit ou il meurt. Une herbe grandit ou elle meurt. Une société grandit ou elle meurt. Une relation humaine grandit ou elle meurt. La stagnation n’existe pas réellement, c’est soit on progresse, soit on meurt. L’évolution humaine illustre parfaitement ça depuis des millions d’années. Le monde n’a cessé de progresser. Le progrès est partout là. Tous les jours, tu dois donc avoir un but, un rêve à atteindre. Et n’aie pas peur d’avoir de l’ambition, ça n’a jamais tué personne.

 

Règle numéro 2 : Faites du mieux possible avec les capacités que vous avez et le temps que vous avez

Tout le monde n’a pas les capacités d’être joueur de foot professionnel. Pourtant, combien ont partagé ce rêve ? Mais par contre, tout le monde se doit de se donner le maximum dans tout ce qu’il fait. La vie est un système collectif, même si tu fais un sport individuel, même si tu es freelance, même si tu as une société où tu es tout seul, même si tu es fils unique/fille unique. Des gens gravitent autour de toi et si tu donnes le maximum et que tu échoues, tu as le droit. Il n’y a aucun souci, et c’est même un passage obligatoire vers la réussite. En France, on stigmatise beaucoup trop l’échec, et d’ailleurs ça nous pousse à ne plus rien entreprendre par peur du regard des autres. J’ai vu certaines personnes qui préfèrent ne rien faire plutôt que de faire des choses qui les passionnaient, car elles avaient tout simplement peur d’échouer. Pourtant, la vie est faite d’échecs, et l’échec est partout dans notre quotidien, et c’est OK. Aucun succès n’arrive tout seul, il fait suite à une multitude de tentatives infructueuses. La seule différence, c’est que pour arriver au succès, il faut se donner à fond. Mais tu n’as pas le droit en revanche de faire échouer les autres autour de toi si tu ne t’es pas donné à fond. Que tu aies un enfant, une société, que tu sois dans une équipe, que tu aies une famille, tu as des obligations et des responsabilités envers d’autres personnes. Tu te dois de donner le maximum dans tout ce que tu vas faire. Premièrement pour toi, pour te rapprocher du succès, mais surtout car tu n’as pas le droit de faire échouer les autres. Tout est une question de choix, la vie est une question de choix et ce sont ces choix qui nous définissent. Alors, il ne faut pas blâmer les autres, les critiquer, regarde devant et concentre-toi sur tes choix et surtout la manière dont tu peux les atteindre. Ton temps est beaucoup trop précieux pour te lamenter et critiquer les autres.

Règle numéro 3 : Montrez aux autres que vous vous souciez

Lou Holtz dit : « Tu ne peux pas rentrer dans une pièce et dire ‘Je suis là' ». Non, tu dois dire « Je suis là, comment puis-je vous aider ? ». Et ça, ce n’est pas compliqué. On a tous ce pouvoir d’impacter positivement la vie de quelqu’un. Par un sourire, par une pensée positive, un encouragement, ou tout simplement en apportant son aide. Ça doit être fait de manière sincère et authentique, et surtout sans rien attendre en retour. Car si l’on n’est plus capable de donner gratuitement, sans rien attendre en retour, à quoi bon s’attendre à ce que les autres nous donnent ? Si tu veux un jour recevoir, tu dois donner confiance aux gens. Et pour donner confiance aux gens, tu dois faire les choses bien. Vise l’excellence et les gens auront envie de travailler avec toi. Tout le monde veut toujours s’entourer des meilleurs. Alors soucie-toi des autres autour de toi. Une vie de succès en solitaire ne sert à rien.

Règle numéro 4 : Trouver sa zone de génie et faire profiter les autres

Chaque personne sur cette terre possède un « unfair advantage » (un avantage injuste). Un avantage injuste est quelque chose d’inné, quelque chose où tu vas naturellement être meilleur que 99,99 % des gens. Et ça, même s’ils s’entraînent, tout simplement car l’entraînement ne remplace pas la passion et les prédispositions. Commence donc par faire une introspection de toi-même. Qui es-tu ? Quelles sont tes valeurs ? Comment tu te vois et comment tu aimerais que les autres te voient ? Est-ce que tu penses qu’ils te voient comme ça ou non ? Pourquoi d’ailleurs ? Est-ce que la vie que tu es en train de mener te satisfait réellement ou non ? Ou est-ce que tu préférerais tout simplement être à un autre endroit en ce moment ? Prends 15 minutes de ton temps pour savoir si tu es réellement sur le bon chemin ou si tout simplement tu dois changer de cap. Fais ensuite un tour de tes talents. Qu’est-ce que tu aimes faire ? Ou plutôt, qu’est-ce que tu fais facilement que les autres ont plus de mal à faire ? Dans quel domaine es-tu bon ? Où est-ce que tu es doué ? Petit à petit, tu vas commencer à trouver des zones de génie en toi, cette fameuse zone où tu es naturellement meilleur que tous les autres. À partir de ce moment, tu peux faire de cette zone le cœur de ta vie et en faire profiter les autres. Tout peut en découler. Tu peux en faire du business et gagner de l’argent par toi-même. Tu peux faire progresser les gens qui t’entourent. Tu peux être épanoui dans ta vie. Tu peux rassembler une communauté autour de cette zone de génie. Les gens sont prêts à te faire confiance, à te rémunérer, à t’accompagner dans ce que tu vas mettre en place, car tu excelles là-dedans. Je prends mon cas, je suis un piètre danseur, je suis un piètre cuisinier, je suis même le niveau zéro du bricolage. Autour de domaines qui peuvent paraître ne pas pouvoir être des objectifs de vie ou des buts dans la vie. Et pourtant, si tu excelles dans un domaine, tu pourras trouver une mission qui te guidera et tu pourras en faire profiter les autres. Personnellement, je serais le premier à payer pour qu’on m’apprenne à danser, à cuisiner, et même à bricoler. Toutes les personnes ont envie de progresser et sont prêtes à te faire confiance, car tu as cette fameuse zone de génie.

Alors, commence par la trouver et ça pourrait bien changer ta vie. Et surtout, n’oublie pas, la vie n’est pas compliquée. On finit tous au même endroit. Alors fais le bien autour de toi, donne le maximum dans tout ce que tu fais, soucie-toi réellement des autres, et prends confiance en toi, car personne ne le fera à ta place. Et dès maintenant, commence par appliquer tout ce qu’on vient de voir dans la vidéo.

Ces articles peuvent vous intéresser