Comprendre la différence entre action et obligation: guide sur les instruments financiers négociables

Chaque investisseur, qu’il soit novice ou expérimenté, se trouve confronté à un large éventail d’options lorsqu’il s’agit de placer son argent sur les marchés financiers. Parmi toutes les options disponibles, il existe deux principales que tout investisseur devrait connaître : les actions et les obligations. Dans cet article, nous allons vous fournir le guide ultime sur la différence entre l’action et l’obligation, qui sont deux des principaux instruments financiers utilisés pour l’investissement.

Qu’est-ce qu’un instrument financier et quelle est la différence entre une action et une obligation?

Les instruments financiers sont des contrats qui donnent lieu à un actif financier pour une entité et un passif financier pour une autre. Par ailleurs, une action est un type d’instrument financier qui représente le titre de propriété dans une entreprise, tandis qu’une obligation est un instrument financier créant une créance sur l’émetteur.

Les bases de l’instrument financier

L’instrument financier est un type particulier de produit sur le marché financier qui permet aux investisseurs de lever des fonds, de diversifier leurs portefeuilles ou de couvrir leurs risques. Les actions et les obligations sont deux des principaux types d’instruments financiers.

Action vs Obligation: Les principales distinctions

La différence fondamentale entre l’action et l’obligation réside dans les droits qui leur sont accordés. Un actionnaire a un droit de vote tandis qu’un obligataire, en tant que créancier, a le droit au paiement d’un intérêt.

Utilisations d’autres instruments financiers en investissement

Au-delà des actions et obligations, il existe d’autres instruments financiers tels que les produits dérivés et les ETF, qui peuvent également être utilisés pour l’investissement.

Les rendements des actions et des obligations: à quoi s’attendre en tant qu’investisseur?

En termes de rendement, les actions sont généralement considérées comme plus risquées que les obligations, mais elles offrent également un potentiel de rendement plus élevé.

Le dividende des actions

Le dividende est le retour sur investissement qu’un actionnaire reçoit de la part de l’entreprise pour chaque action possédée. Ce dividende peut être en espèces ou en actions supplémentaires.

Le coupon des obligations

Le coupon d’une obligation représente l’intérêt que l’émetteur de l’obligation paie à l’obligataire. C’est généralement un pourcentage fixe de la valeur nominale de l’obligation.

Risques de perte dans l’investissement en actions et obligations

L’investissement en actions et obligations comporte des risques. Le risque de perte pour les actions est généralement plus élevé que pour les obligations, en raison de la volatilité inhérente du marché boursier.

.

Placement à la bourse: comment investir dans les actions et les obligations?

Acheter des actions et des obligations est un processus relativement simple qui commence par l’ouverture d’un compte de placement chez un courtier.

Comment choisir entre actions et obligations pour son placement?

Le choix entre actions et obligations pour vos investissements dépend de nombreux facteurs, dont votre objectif d’investissement, votre tolérance au risque et votre horizon temporel.

Les étapes pour investir dans les actions et les obligations

Une fois que vous avez ouvert un compte de placement, vous pouvez commencer à acheter des actions et des obligations. Il est important de faire preuve de diligence raisonnable et de comprendre les risques associés à chaque type d’investissement.

La souscription et la cotation d’actions et d’obligations sur les marchés financiers

Une fois que vous avez décidé d’acheter des actions ou des obligations, vous devez alors souscrire à l’offre de l’entreprise et payer pour vos achats. Après cela, vos actions ou obligations seront cotées sur la bourse, et leur valeur fluctuera en fonction du marché.

Titres de créance vs parts de l’entreprise: un aperçu des droits de l’investisseur

Que vous soyez un actionnaire ou un obligataire, vous avez certains droits en tant qu’investisseur.

Les droits de l’actionnaire

En tant qu’actionnaire, vous avez un droit de vote lors des assemblées générales de l’entreprise, et vous avez également le droit de recevoir des dividendes si l’entreprise réalise des bénéfices.

Le statut du créancier obligataire

En tant qu’obligataire, vous avez le droit de recevoir des paiements d’intérêts de la part de l’entreprise, et vous avez également le droit de recevoir le principal de votre investissement à l’échéance de l’obligation.

Implication dans les assemblées générales

Les actionnaires ont le droit de participer aux assemblées générales et de voter sur diverses questions, tandis que les obligataires n’ont généralement pas ce droit.

ETF, produits et instruments financiers dérivés: quelle place pour ces alternatives aux actions et obligations?

Outre les actions et les obligations, il existe d’autres types d’instruments financiers qui peuvent être utilisés pour diversifier votre portefeuille ou pour couvrir vos risques.

L’investissement dans les ETF

Un ETF, ou fonds négocié en bourse, est un type d’instrument financier qui vous permet d’acheter une large gamme d’actions ou d’obligations en une seule fois. Cela peut être une excellente façon de diversifier votre portefeuille.

Les produits financiers dérivés en complément des actions et obligations

Les produits dérivés sont des instruments financiers qui tirent leur valeur d’un autre actif. Ils peuvent être utilisés pour couvrir vos risques ou pour spéculer sur les mouvements des prix d’un actif sous-jacent.

Le risque inhérent aux instruments financiers dérivés

Il est important de noter que les instruments financiers dérivés, bien qu’ils puissent offrir des rendements potentiellement élevés, comportent également des risques importants et ne conviennent pas à tous les investisseurs.

Ces articles peuvent vous intéresser