Escroqueries par phishing par crypto-monnaie, expliquées


Comprendre les escroqueries par phishing par crypto-monnaie

Dans les escroqueries par phishing, les fraudeurs usurpent l’identité de personnes, d’échanges ou de services de confiance pour inciter les utilisateurs à envoyer de la cryptomonnaie ou à révéler des informations personnelles.

Dans le contexte de CRYPTOMONNAIES, en raison de la nature pseudonyme des transactions de crypto-monnaie et du niveau de secret relatif qu’elles offrent, les escroqueries par phishing sont courantes. Alors, comment fonctionnent les escroqueries par phishing par crypto-monnaie ?

Dans le monde de la cryptographie, escroqueries au vol d’identité Ils se déroulent généralement par étapes. Parfois, les escrocs se font passer pour des personnes célèbres, des influenceurs ou des plateformes de cryptomonnaie de confiance tout en créant de fausses identités en ligne. Grâce à ces faux profils, ils interagissent avec des victimes potentielles et gagnent leur confiance en utilisant un langage convaincant ou de fausses informations d’identification.

Sous couvert d’opportunités d’investissement ou de cadeaux, ils demandent aux victimes de contribuer à la crypto-monnaie ou de partager des informations personnelles pour mener à bien la fraude. Une fois que les victimes se conforment, les escrocs prennent l’argent ou les données et disparaissent.

Les gens peuvent se défendre contre les escroqueries par usurpation de cryptomonnaie en étant vigilants, en confirmant la légitimité des communications, en évitant les offres indésirables et en appliquant des mesures de sécurité telles qu’une authentification à deux facteurs et des mots de passe forts.

Types d’escroqueries par hameçonnage par crypto-monnaie

Les escroqueries par usurpation d’identité par crypto-monnaie impliquent des escrocs se faisant passer pour des célébrités, des influenceurs, un service client ou de fausses plateformes pour voler des crypto-monnaies ou des informations personnelles.

Vous trouverez ci-dessous quelques types courants d’escroqueries par phishing dans le domaine de la cryptographie :

Faux profils sur les réseaux sociaux

Les escrocs construisent faux profils sur les réseaux sociaux qui imitent fidèlement ceux de personnes connues ou d’influenceurs crypto. Pour paraître authentiques, ils utilisent des identités, des photos de profil et des biographies similaires.

E-mails et sites Web de phishing

Les fraudeurs imitent des plateformes ou des services de cryptographie réputés en envoyant e-mails de phishing ou création de faux sites Web. Ces e-mails ou sites Web contiennent souvent des liens qui, lorsqu’ils sont cliqués, redirigent les utilisateurs vers un faux site Web destiné à voler des clés privées ou des informations de connexion.

Escroqueries par télégramme et Discord

Les fraudeurs imitent les communautés cryptographiques légitimes en créant fausses chaînes Discord ou Telegram. Ils attirent les consommateurs avec des allégations fictives d’opportunités d’investissement uniques ou de parachutages en échange d’un paiement initial.

Usurpation d’identité du service client

Les fraudeurs assument le rôle d’agents du service client pour le Bitcoin bien connu (BTC) des bourses ou des fournisseurs de portefeuilles. Ils interagissent avec les utilisateurs via de faux canaux de support client, notamment des e-mails de phishing ou de faux sites Web, pour obtenir des informations de connexion. clés privées ou d’autres données sensibles.

Faux portefeuilles et applications

Les fausses applications de portefeuille crypto sont créées par des escrocs et vendues sur des sites Web ou des magasins d’applications. Des utilisateurs involontaires utilisent ces applications, croyant qu’ils utilisent un portefeuille fiable, mais leurs fonds sont en danger.

Systèmes de Ponzi et clubs d’investissement

Clubs d’investissement frauduleux ou stratagèmes à la Ponzi, sont créés par des escrocs qui promettent aux investisseurs de gros profits. Ils versent souvent des retours aux participants précédents en utilisant les fonds de nouveaux investisseurs, mais finalement, l’arnaque échoue et de nombreux investisseurs perdent leur argent.

Comment reconnaître les imitateurs de crypto-monnaie

Pour reconnaître les imitateurs de crypto-monnaie, méfiez-vous des erreurs grammaticales, évitez les offres qui semblent trop belles pour être vraies, ne partagez jamais d’informations personnelles sensibles, vérifiez l’authenticité des domaines et méfiez-vous des messages non sollicités et des tactiques de pression très médiatisées.

Erreurs de grammaire et d’orthographe

Les usurpateurs d’identité utilisent souvent une grammaire et une orthographe incorrectes lorsqu’ils communiquent. Ces erreurs peuvent sonner l’alarme. Le professionnalisme est souvent soutenu par des contacts Internet légitimes de personnes et d’organisations. Soyez prudent si vous découvrez des erreurs grammaticales et orthographiques fréquentes, car cela pourrait signifier une possible fraude.

Des offres trop belles pour être vraies

Traitez les propositions avec une extrême prudence si elles semblent trop belles pour être vraies. Les fraudeurs utilisent souvent des allégations attrayantes de gros bénéfices, de remises spéciales ou de cadeaux pour séduire leurs victimes. Veuillez noter qu’investir dans les crypto-monnaies comporte des risques et que des projets réputés ne peuvent promettre des rendements élevés sans risque associé. Il est judicieux de douter de la véracité d’une offre si elle semble excessivement rentable.

Demande de renseignements personnels

Grâce à des messages non sollicités, les usurpateurs d’identité peuvent demander des données personnelles sensibles ou des clés privées. Il s’agit d’un signal d’alarme très sérieux. En règle générale, les sociétés et services de crypto-monnaie de confiance ne demanderont pas ces informations par e-mail ou par messages directs. Si vous recevez des demandes de renseignements personnels, procédez avec la plus grande prudence car il pourrait s’agir d’une tentative de vol de vos biens ou de fraude à l’identité.

Vérifiez le domaine

Lorsque vous travaillez avec des sites Web, des e-mails ou des liens, portez une attention particulière au nom de domaine. Les fraudeurs créent souvent des URL qui ressemblent à des URL réelles, mais qui présentent des différences mineures ou des fautes d’orthographe. Assurez-vous que le domaine est le bon domaine officiel en le vérifiant. En faisant cela, vous pouvez éviter d’être victime d’escroqueries par phishing où vos informations peuvent être volées et transférées vers des sites Web nuisibles.

Communications et pressions non sollicitées.

Les usurpateurs d’identité vous contactent généralement en vous envoyant des communications non sollicitées et en vous faisant pression pour que vous agissez rapidement. Les organisations légitimes n’exercent pas de pression excessive sur vous et respectent votre processus décisionnel. Prenez du recul et réfléchissez bien si vous recevez des SMS non sollicités vous invitant à investir ou à agir à la hâte. L’urgence est une tactique utilisée par les imitateurs pour vous empêcher d’effectuer des recherches approfondies, ce qui est une stratégie courante dans les escroqueries.

Comment les portefeuilles multi-signatures peuvent vous protéger contre les escroqueries par phishing

En exigeant l’autorisation de plusieurs personnes pour approuver les transactions, les portefeuilles multi-signatures offrent un degré supplémentaire de protection contre les escroqueries par phishing.

Plusieurs clés privées sont requises dans les portefeuilles multi-signatures pour approuver les transactions, qui impliquent souvent deux participants ou plus. En raison de la sécurité accrue, il est beaucoup plus difficile pour les usurpateurs de voler de l’argent car ils doivent compromettre ou tromper de nombreuses personnes.

Portefeuilles multi-signatures Assurez-vous que de nombreuses personnes acceptent des transactions dans des situations où les stratagèmes de phishing impliquent des transferts illicites de crypto-monnaie, réduisant ainsi la possibilité qu’une personne soit persuadée ou contrainte de participer à de telles transactions.

Puisque la fraude nécessite une collusion, cette méthode protège également contre les menaces internes. De plus, les portefeuilles multi-signatures permettent aux utilisateurs de personnaliser la sécurité en fonction de leurs besoins uniques et de leur tolérance au risque en définissant le nombre de signatures requises et l’identité des signataires autorisés.

De plus, certaines implémentations vous permettent de verrouiller les fonds dans le temps ou d’imposer des limites aux dépenses de transaction, réduisant ainsi davantage les dommages potentiels causés par les efforts d’usurpation d’identité. En conclusion, les portefeuilles multi-signatures offrent une défense fiable, adaptable et extrêmement efficace contre les stratagèmes de phishing.

Où signaler les incidents d’usurpation de cryptomonnaie

Les individus peuvent contribuer à la responsabilité collective de signaler l’usurpation d’identité de cryptomonnaie en alertant les plateformes, les bourses, les autorités financières, les organismes chargés de l’application de la loi et les organisations antifraude appropriées.

En signalant l’usurpation de cryptomonnaie par plusieurs méthodes, les individus peuvent jouer un rôle important dans la réduction de ces escroqueries. La victime peut contacter le support client ou le service des abus de l’échange si l’usurpation d’identité est liée à un échange cryptographique spécifique. Il est essentiel de tirer parti de ces fonctionnalités lors de la détection d’activités frauduleuses dans ces domaines, car les sites de médias sociaux incluent des méthodes de signalement spécialement conçues pour traiter les comptes d’usurpateurs d’identité.

Pour mettre fin à d’autres communications frauduleuses, les victimes d’e-mails de phishing doivent immédiatement les signaler à leur fournisseur de services de messagerie, qu’il s’agisse de Gmail, Outlook ou d’une autre plateforme. Il est essentiel de signaler les victimes aux autorités financières ou aux entités de réglementation compétentes dans les cas où les personnes pensent avoir été victimes d’escroqueries par usurpation de cryptomonnaie ou disposent d’informations importantes sur de telles escroqueries.

Différentes nations ont leurs propres organismes de réglementation. Par exemple, les victimes aux États-Unis peuvent signaler ces cas à la Federal Trade Commission ou à la Commodity Futures Trading Commission. Les victimes peuvent également envisager d’informer les autorités locales en cas de fraude grave ou d’activité criminelle afin qu’elles puissent lancer des enquêtes et éventuellement travailler avec d’autres agences pour arrêter les contrevenants.

Les gens voudront peut-être contacter des organisations antifraude pour soutenir l’effort collectif de lutte contre l’usurpation d’usurpation de cryptomonnaie. Cet effort coordonné est essentiel pour protéger la communauté des cryptomonnaies et résoudre efficacement les actions frauduleuses. Ces groupes s’engagent à lutter contre la fraude sous toutes ses formes, y compris les escroqueries liées aux cryptomonnaies, et peuvent offrir des orientations et un soutien pour traiter de tels cas.

Ces articles peuvent vous intéresser