Qu’est-ce que la règle de Pareto 80/20 et comment s’applique-t-elle aux crypto-monnaies ?


Le principe de Pareto, expliqué

Le principe de Pareto souligne à quel point il est crucial d’identifier les acteurs clés, les crypto-monnaies importantes ou les projets influents.

Selon le principe de Pareto, communément appelé règle des 80/20, environ 80 % des résultats sont le résultat de 20 % de causes. Vilfredo Pareto, un économiste italien, a observé qu’au début du XXe siècle, 20 % de la population italienne contrôlait 80 % des terres du pays.

Ce principe a depuis été employé dans de nombreux secteurs différents au fil des années et est fréquemment invoqué pour mettre en évidence le répartition inégale des résultats. Mais que signifie la règle des 80/20 pour la technologie blockchain ?

Dans le contexte des cryptomonnaies, le principe de Pareto peut s’observer de plusieurs manières :

Sécurité du réseau blockchain

Un petit pourcentage de nœuds (généralement environ 20 %) supporte la majorité de la charge de travail informatique pour la sécurité du réseau, préservant ainsi l’intégrité et la sécurité de l’ensemble du réseau blockchain. Ces nœuds, souvent gérés par de grandes entités, contribuent de manière disproportionnée au maintien de la stabilité du réseau.

Répartition des richesses

Un petit pourcentage de Les adresses de portefeuille possèdent la grande majorité des pièces. pour diverses crypto-monnaies. Ce petit groupe d’investisseursLes baleines, souvent appelées « baleines », peuvent influencer considérablement le marché en raison de leurs avoirs importants. La règle des 80/20 s’inscrit dans cette concentration des richesses.

Succès du projet

La grande majorité de l’intérêt et des investissements des investisseurs dans le domaine de offres initiales de pièces de monnaie (ICO) et les versions de jetons sont destinées à un nombre relativement restreint de projets. La règle du succès 80/20 résulte du fait que les investisseurs concentrent leur capital sur des entreprises dotées d’équipes solides, de concepts originaux et de technologies prometteuses.

Utilisation de contrats intelligents

La plupart des applications de pointe et largement adoptées sont créées par un petit groupe de développeurs et d’utilisateurs sur des plateformes blockchain telles que Ethereum prend en charge les contrats intelligents. Ce petit groupe de personnes et d’entreprises apporte une contribution substantielle à la création et à l’application de contrats intelligents, influençant le développement de technologie de chaîne de blocs comme un tout.

Préoccupations éthiques liées à la concentration des richesses dans l’espace crypto

En raison de sa propension à encourager les manipulations de marché, à prolonger les inégalités, à restreindre l’inclusion financière et à amplifier les problèmes environnementaux, la concentration des richesses dans le domaine des cryptomonnaies soulève des questions éthiques.

La concentration des richesses dans l’industrie de la cryptographie soulève d’importantes questions éthiques, reflétant des problèmes socio-économiques plus profonds. La répartition inégale des ressources est une préoccupation majeure. Le déséquilibre des pouvoirs qui résulte de la concentration des richesses par les baleines met à mal l’esprit décentralisé que les cryptomonnaies veulent promouvoir tout en perpétuant les injustices existantes.

En outre, les manipulations de marché peuvent résulter de concentration de richesse. En raison de leurs énormes avoirs, les baleines ont le pouvoir d’influencer les prix du marché, créant ainsi une volatilité artificielle qui nuit aux petits investisseurs. En outre, les inquiétudes généralisées concernant les délits d’initiés, les systèmes de pompage et de vidage et d’autres types de manipulation du marché érodent la confiance dans l’écosystème des cryptomonnaies.

La fracture numérique est creusée par la concentration des richesses dans les cryptomonnaies. Accès aux services financiers, applications décentralisées (DApps) et les opportunités d’investissement deviennent de plus en plus importantes à mesure que la technologie blockchain se développe. Le potentiel démocratisant des cryptomonnaies est limité lorsque la richesse est concentrée entre les mains d’un petit nombre de personnes, ce qui entrave l’inclusion financière et le progrès social.

Un autre problème éthique est l’effet sur l’environnement. Extraction de crypto-monnaie, en particulier dans systèmes de preuve de travail (PoW), il nécessite beaucoup de puissance de traitement, ce qui consomme beaucoup d’énergie. Lorsqu’un petit nombre d’entreprises dominent la majorité des opérations minières, le coût environnemental augmente, suscitant des préoccupations morales quant à la durabilité des ressources et à leur utilisation efficace.

Ces préoccupations éthiques peuvent être abordées grâce à une approche multiforme. Certains de ces problèmes peuvent être atténués en favorisant une plus large acceptation des crypto-monnaies, en augmentant la transparence des transactions et en prenant d’autres mesures. En outre, le développement d’un environnement cryptographique plus inclusif et conforme aux idéaux éthiques peut être réalisé en soutenant et en promouvant finance décentralisée (DeFi) des initiatives qui luttent pour construire des systèmes financiers plus égalitaires.

Les institutions économiques et financières connues sous le nom de systèmes financiers égalitaires s’efforcent de combler ou d’éliminer les écarts de richesse, de revenus et d’opportunités en promouvant l’égalité et la justice entre les personnes ou les groupes. Dans de tels systèmes, quels que soient leur statut socio-économique, leur origine ethnique, leur sexe ou tout autre critère, tous les participants sont traités de manière égale en termes d’accès aux ressources financières, aux possibilités économiques et aux services essentiels.

L’impact des structures de gouvernance sur les crypto-monnaies : une perspective Pareto

La règle des 80/20, selon laquelle les décisions sont souvent influencées de manière significative par une petite fraction des participants, peut être utilisée pour examiner l’effet Pareto des structures de gouvernance des cryptomonnaies.

Le principe de Pareto affecte les structures de gouvernance des cryptomonnaies des manières suivantes :

Concentration du pouvoir de décision : 20 % d’influence, 80 % de décisions

Une part considérable de l’offre totale (environ 20 %) est généralement contrôlée par un très petit nombre de grands investisseurs, d’adopteurs précoces ou d’institutions puissantes dans de nombreux réseaux de cryptomonnaies. Ces organisations ont une influence disproportionnée (environ 80 %) sur les décisions de gouvernance en raison de leurs enjeux importants. Ils ont le pouvoir d’influencer les décisions sur les propositions, les votes et les mises à jour des protocoles d’une manière qui leur profite.

Systèmes de vote et de propositions : 20 % de participants actifs, 80 % de votes

Seulement environ 20 % des détenteurs de jetons (en moyenne) participent activement participer dans les mécanismes de gouvernance tels que les systèmes de vote et les propositions. Mais normalement, ces 20 % de participants ont recueilli environ 80 % du total des voix. De ce fait, cette minorité active a un impact significatif sur les décisions.

Impact sur les mises à jour et le développement : 20 % de financement, 80 % de développement

Lorsque les cryptomonnaies utilisent des méthodes de financement telles que les trésoreries ou les subventions de développement, seules quelques entreprises ou projets (environ 20 %) peuvent recevoir la majorité (près de 80 %) du financement. Pour cette raison, ces projets bien financés ont une plus grande influence sur l’avancement et le développement des crypto-monnaies.

Distribution des jetons de gouvernance : 20 % de détenteurs, 80 % d’influence

Un petit pourcentage de détenteurs de jetons (environ 20 %) contrôle fréquemment la majorité des jetons (environ 80 %) dans les systèmes qui utilisent jetons de gouvernance. En conséquence, ces détenteurs ont une influence significative sur les décisions et les propositions, ce qui a un impact sur le cours global de la cryptomonnaie.

Stratégies d’investissement en crypto-monnaie basées sur la règle de Pareto 80/20

Les investisseurs peuvent mieux contrôler leur risque et augmenter leur potentiel de bénéfices durables en adhérant à la règle des 80/20 tout en naviguant dans l’écosystème complexe de la cryptographie.

Tirer parti du principe de Pareto peut aider à orienter une approche stratégique et ciblée pour investisseurs en crypto. Les investisseurs peuvent concentrer leurs ressources sur les 20 % de crypto-monnaies les plus influentes et réputées plutôt que de répartir leurs investissements sur un grand nombre d’actifs numériques.

Cette approche stratégique permet une meilleure compréhension des principaux acteurs du marché, permettant aux investisseurs de prendre des décisions judicieuses basées sur des recherches et des analyses approfondies. Les investisseurs peuvent profiter de la stabilité et de la domination du marché de ces actifs établis en consacrant la majorité de leur portefeuille d’investissement à ces principales crypto-monnaies.

De plus, la règle des 80/20 peut s’étendre au calendrier d’investissement. Les investisseurs pourraient envisager d’adopter une vision à long terme et d’allouer 80 % de leur capital à des crypto-monnaies établies conçues pour une propriété à long terme.

Cette stratégie s’inscrit dans l’idée selon laquelle la clé d’une croissance stable à long terme consiste à se concentrer sur les actifs les plus précieux. Les 20 % restants du portefeuille peuvent être utilisés pour des transactions à court ou moyen terme, permettant aux investisseurs de profiter de la volatilité des marchés pour des profits plus rapides.

Comment atténuer l’impact négatif de la règle 80/20 sur les crypto-monnaies

Pour réduire les effets défavorables du principe de Pareto sur l’industrie de la cryptographie, l’équité, l’accessibilité et l’inclusion doivent être activement encouragées.

Les projets devraient se concentrer sur la mise en œuvre de politiques d’égalité des chances pour lutter contre la concentration des richesses et du pouvoir. Une stratégie consiste à soutenir un accès décentralisé aux services financiers, en supprimant les restrictions géographiques et socio-économiques.

De plus, les projets devraient penser à organiser des foires et parachutagesdistribuer largement les jetons dans toute la communauté et empêcher les premiers utilisateurs de bénéficier d’un avantage injuste grâce à la vente de jetons ou aux ICO.

De plus, le développement d’outils et de programmes éducatifs ouverts à tous, quels que soient leurs antécédents ou leur situation financière, peut doter les gens des connaissances dont ils ont besoin pour participer correctement à l’espace des crypto-monnaies.

La décentralisation progressive est une nouvelle stratégie visant à réduire les effets négatifs du principe de Pareto dans l’industrie de la cryptographie. Pour une prise de décision efficace, ce modèle nécessite une phase initiale de centralisation, suivie d’une transition progressive vers la décentralisation.

Grâce à cette approche, les utilisateurs bénéficient de la mise en œuvre transparente de processus tels que la gouvernance décentralisée et le vote communautaire, qui garantissent une répartition équitable du pouvoir et favorisent une crypto-économie plus équitable.

Ces articles peuvent vous intéresser